Ouest-France Vendredi 18 octobre 2019

L’entreprise Eveno a inauguré, jeudi, un nouveau bâtiment industriel. D’une surface de 3500m2, il participe à l’extension et la réorganisation de l’usine.

L’entreprise

Le siège social et l’usine de l’entreprise Eveno sont implantés dans la zone industrielle du Gaillec. La société a inauguré, jeudi, un nouveau bâtiment industriel flambant neuf. Ce fut l’occasion également pour l’entreprise de montrer son savoir-faire, en proposant aux 250 invités une visite d’usine.

Eveno est spécialisée dans la fabrication de volets roulants, de portes de garage et de coffres à haute performance thermique. Plus de 1200 volets roulants sortent par jour, à titre d’exemple, de ses lignes de production. L’entreprise emploie 234 salariés et affiche une surface de production de 20 500 m². En pleine croissance, Eveno a dû envisager une extension de locaux. Ce projet d’extension avait d’ailleurs fait l’objet d’une modification du Plu (Plan local d’urbanisme), approuvé en 2017 par le conseil municipal Plœmeurois, pour une ouverture partielle de nouveaux terrains à l’urbanisation.

Un nouveau bâtiment industriel

L’objectif était de construire un nouveau bâtiment dédié à la préparation des marchandises et des matières premières permettant l’alimentation des chaînes de fabrication. Le projet a également consisté à déplacer le parc de stationnement et créer des places supplémentaires.

Le nouveau bâtiment accueille un transstockeur. Il s’agit d’un appareil de manutention automatique, destiné au stockage et au déstockage de charges à l’intérieur d’un magasin de grande hauteur. Chez Eveno, le magasin fait 12,75 m de haut par 64 m de long et 25 m de large. Il comporte 850 alvéoles, appelées également emplacements de stockage, pouvant intégrer d’une à six références.

« Cet outil a complètement changé notre manière de travailler, explique-t-on à l’entreprise. Avant, les opérateurs montaient à 3m de haut pour sortir des barres de 6 à7 m sur le dos. Aujourd’hui, ils désignent une référence et le transstockeur, grâce à un moyen de levage et une fourche télescopique latérale, récupère la référence demandée. Cela permet de stocker mieux, plus et en toute sécurité pour les opérateurs. »

Ce bâtiment accueillera également une unité de laquage poudre. Ces investissements seront opérationnels en janvier 2020.Les profils bruts, qui arriveront du transstockeur pourront être laqués puis cuits dans un four à température de 200 degrés. Une fois laqués, ils seront renvoyés en stockage